donc les traces, sauvées par quelques sages anonymes mais tenaces : moi-même, mon pupille Karl Burnous et mon assistant Bituur Esztreym, de l'intense production concaténante où s'agglomérèrent les témoignages et trouvailles des glorieux Ur-I-machinautes conduits par le merveilleux Otto von Strassenbach, mon maître, à la fin du XXe siècle. C'est grâce à eux on le sait maintenant, que tout ça nous est parvenu, en quel état... On estime n'avoir sauvé que 0,003% du matériel et des archives d'époque... L'incendie qu'évoque mon maître ravagea en 2001 son château troglodytique de

chromatisme du chromeQue se passe-t-il ?
propagande perplexe!

____
 || 
 || 
\||/
 \/ 


 /\ 
/||\
 || 
 || 
----
78%