v.n.a.t.r.c.?

Otto descendant les marches du palais des festivals de Cannes en 1949.

1930-1996t.r.c.r

 

 

DE CATENA LEGENDA LABYRINTHORUM

ARTIS I-MACHINANTIS...

Brno : 1998, 2050, 2113

 


un mail qu'Ether-Michel m'adressa avec tact le 26/04/2001.
                                                       RdH
> foilà, zè chuste bour gonzerfer zelah, bour bublikhazionn
> "rhébonss à garhabèèl", gui dendait te b'inguisiter !
> dom bèèh !
> (bar ayeurhh, â brobo, zing baièèhh, bédidé glaujheh, paävo 
> nuexenschnuppertael fa rhevrabber !! à pien drè doh, jher 
> âbbi !)
> ohrr tônkk :
> "bichour, ici bituuresztreym@caramail.com,
> je trouve auj. en ouvrant ma boîte un questionnaire de type 
> quasi inquisitorial me demandant 
> en vrac et tout à trac 
> (beau zeugma, non ?)
> combien je suis à mon foyer, mes goûts, etc, assorti de 
> champs obligatoires, gna gna gna...
> je réponds par l'e-présent, certain que selon la ligne 
> garantissant que de par la loi informatique et libertés gna 
> gna gna, cnil du tant et gna gna gna, vous n'userez pas de 
> ces infos, et d'une, et que vous allez les détruire sur ma 
> demande comme la loi informatique et libertés du tant gna gna 
> gna, cnil gna gna gna m'autorise à vous l'enjoindre, et de 
> deux.
> vous remerciant : 1/ de votre attention, 2/ de la célérité de 
> votre réponse adéquate selon les termes de la loi gna gna 
> gna, à savoir destruction/non conservation (donc, nous sommes 
> d'accord, non usage, a fortiori non négoce desdites données : 
> comment pourriez-vous en user les ayant détruites 
> conformément à la loi gna gna gna.. ? je pose la question.), 
> 3/ de vous débarrasser de ces données privées qui ne vous 
> concernent pas dans les 5'' ou plus vite (vous pouvez le 
> faire, si si...), 
> et désolé que ça tombe sur vous, le support, j'ai pas trouvé 
> de bouton "contact" sur l'interface (ça serait agréable 
> pourtant, et civil, non ?)
> bienàvouss, bituur esztreym, philologue."
> 
> 
> elles vous saluent.
> 
> [otto von s., ça sur-plombe !]

          | 
          0
         000
         ___
         
        +++++
       xxxxxxx
      _________
     ___________
    ______________
   ________________
 ____________________
______________________
|*********************|
|¤¤!que c'est beau!!¤¤|
|¤¤!elles pensent!!!¤¤| 
|¤¤!qu'il va faire!!¤¤| 
|¤¤!le lien très!!!!¤¤|
|¤¤!bientôt!!!!!!!!!¤¤|
|¤¤!elles le lui!!!!¤¤| 
|¤¤!ordonnent!!!!!!!¤¤|
|¤¤!il le fera,!!!!!¤¤|
|¤¤!pensent-elles,!!¤¤|
|¤¤!et il est vrai!!¤¤|
|¤¤!toutefois!!!!!!!¤¤|
|¤¤!qu'elles!!!!!!!!¤¤|
|¤¤!s'empêchent!!!!!¤¤|
|¤¤!assez!!!!!!!!!!!¤¤|
|¤¤!difficilement!!!¤¤|
|¤¤!de penser vrai!!¤¤|
 ====================
  ==================
   ================
    ==============
     ============
      ==========
       ========
        ======
         ====
          ==
          ||
        000000
         ||||
Here you can find three marvelous exemples of burn the pine's exciting result; to burn the pine it's very simple : you just have to take a photo of you with the standalone web-camera in front of your path, and to choose one of the three pill available, so, let's burn the pine !!!! And, don't forget the rules! ilustration1
take these pills !tto s'égaient enfin :