pas java? pas dansant?... bortch_detection.exe will soon be available @ vnatrc.org c]
meet @ our new location : i.s.o. {??????????}[]|||||
Juliette Récamier

Sur le passage de Pauline Récamier dans la vie d'Otto von Strassenbach, note par Paavö Nuexenschnuppertael

Juliette, comblée par Otto

Le grand physiognomoniste suisse Lavater nous donne des informations capitales à la fois sur la naissance de la science qu'il fonda et sur la vie intime d'Otto von Strassenbach : il révèle (Le journal de mon esprit, par moi-même, in Nachlass Lavater IV, 2311) qu'il eut l'intuition maîtresse de la physiognomonie à Paris, en novembre 1795, où il rencontra Otto, ayant fugué pour ses quatorze ans, et jeune amant de Juliette Récamier. Subjugué par la vue de son faciès joue contre joue avec le minois charmant de Juliette, il se mit au travail sur le champ. Certaine allusion coquine que se permet l'austère et aimable savant suisse sur l'état prometteur de Juliette laisserait augurer qu'Otto est le père de Pauline Récamier, de la beauté de laquelle, on le sait, la France est redevable à Otto.

-offert clandestinement au capc Musée de Bordeaux-noël 1994

44. Abbreviations
               
?????????????????????????????????????????????????????????????????????
?Humble et résolue contribution poitevine à l'irréfrangible marche??? 
?en avant de la France moderne (sans ses franges) vers la jouissance?
?libre et universelle des technologies numériques, dûment taxée par?? 
?l'opiniâtre blennorragie du système en platz...?????????????????????
?????????????????????????????????????????????????????????????????????
                                    ========================
                                    =ceci est la pétition :=
                                    ========================
########################################################################################################
#"messieurs, v.n.a.t.r.c.?, l'administration plastique no-tech en ligne depuis 1930,####################
#ne ménageant jamais ses efforts, et jamais avare de solutions adaptées aux problèmes###################
#supplémentaires qui nous polluent chaque jour, vous informe et propose ce qui suit,####################
#pour traiter le cas épineux de la tascation des supports numériques de conservation de#################
#données, frappant aveuglément le créateur qui sauvegarde ses propres travaux et le filou###############
#anonyme peut-être tapi dans son fade bureau de la major company dont il est le minime séide...#########
#cette proposition bureau-technocratique-aphasique témoigne, jusque dans ses dispositions pratiques,####
#de la faible imagination nouménale qui présida à sa bégayante (ô mauvaise foi !) articulation.#########
#v.n.a.t.r.c.? entend bientôt diffuser en ligne, sur vnatrc-bortch.org, le site tapi dans###############
#l'ombre de la toile large mondiale, une pétion dont voici la teneur, et qu'elle s'enorgueillirait######
#de compter vos noms comme premiers signataires ; vous contribueriez ainsi puissamment à l'éveil########
#des consciences : afin d'assurer le plein rendement de ladite tascation, et conséquemment un###########
#soutien efficace à la création ( ... ... ?!... ??? !!!), v.n.a.t.r.c.? propose d'instaurer un##########
#bureau unique de perception de ladite tascation : et de le situer dans le hangar de poitiers où########
#durent en leur temps converger comme une armée de coupables les magnétoscopes japonais ! ce lieu#######
#de mémoire se meurt: qui se souvient de ce glorieux épisode de la modernité française ? dans le########
#louable souci d'oeuvrer à la réhabilitation de ce site inoubliable, en même temps que de rendre########
#encore plus manifeste l'avance décisive qu'entend prendre la france dans les nouvelles technologies,###
#créons là le bureau de la e-gabelle, et que tout audacieux commettant l'achat d'un cd-rom, ou tout#####
#autre dangereux matériel similaire, vienne à canossa, au hangar des magnétoscopes japonais à poitiers,#
#livrer son tribut à l'harmonie policée d'un monde meilleur !!"#########################################
                    #####################################################################################                                        
                    -----------------------------------------pour v.n.a.t.r.c.?,------- 
                    -----ether-michel pillequant, directeur à vie de l'o.p.i.p.h.------
                    -(o.rgane de p.ropagande i.déologique p.hilologique et h.umaniste)-
                    \/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\
Royaublique Vigoureuse Bortchenbourgeoise

mythos

Le mythe de la terre futurible, origine du monde I-machinaire.

"Il est ici question d'un grand homme, d'un sage, d'un génie,

Le seul mortel comparable à lui,

Peut-être, et encore, on le nomme : Léonard de Vinci. Mais volontier l'italien le reconnaît avec humilité :

"Lorsqu'il s'agit d'Art,

Qui est meilleur que Straßenbach ?"

Straßenbach ?

Peintre, écrivain, philosophe, physicien, biologiste, chimiste, danseur, sculpteur, poète, plombier, historien, cinéaste, stratège et viveur siléso-germain, né en 1781, et toujours en forme, elles vous le garantissent elles même !

 

Sublime proème : Arkeokaloteleos chtonocosmon Mythos (remix)

Sublime premier chant :

Déplorant la bêtise des hommes,

Qui vénèrent des machines,

Otto von Strassenbach, hénaurme,

Implorèrent Proserpine,

Et la déesse apparut,

Et sut leur parler,

De ses pouvoirs sans nombre,

Des ressorts du passé,

Elle vaticinait dans l'ombre.

Elles l'écoutèrent longtemps et dirent :

"Elles veulent savoir ceci :

Tout ce qui tombe en tes rets,

S'altère, se transforme,

Quel est donc ton procédé

Pour que des fossiles se forment ?

Car elles veulent honnir ces hommes,

Qui prèchent la passivité,

En élevant des machines

Au rang de déités".

La reine de l'Hadès répondit :

"Leur cœur est généreux & beau,

Ô immense génie ;

Comprendront-elles ces mots :

Terre futurible ?

Prennent ! il s'agit du terreau,

Qui passera au crible

Ces satanés robots ;

La télévision, leur cible,

Par cet arcane d'en-haut

Fossile à fusibles

Deviendra illico !

Sublime deuxième chant :

Otto s'égaient enfin :

Grâce à la terre futurible,

Aujourd'hui est demain,

Et tous les fusibles

Subiront le déclin.

Voyageant dans le temps, -->

 

Les machines vieilliront,

Le nombre de leurs ans

Se comptera en millions.

Elles remercient la déesse,

Et sur le champ,

Convoquent Halvarez,

Rasmoulad, Vicienti, Despladt, Pillequant.

Leurs fidèles serfideur,

Boët, zinéazt, zculbdeur,

S'avancent en ordre et saluent,

Celles qui feraient pâlir UbU.

Elles dirent :

"Vous théoriques sculpteurs, Halvarez, Vicienti,

D'elles n'ayez peur !

Commencez par pondre des écrits

Qui parlent d'I-machines,

Comme le veut Proserpine,

Votre tâche est pénible,

Elles le savaient,

Scultez donc des machines au passé,

Des fossiles futuribles.

Toy Rasmoulad, leur frère,

Toy prendras des repères.

Surveillant le travail accompli,

Toy vilmera Vichionti,

Valvarez, Billekan, Deblatt,

Elles, kof, gondent sur toy.

Quant à vous les exégètes,

Creusez-vous bien la tête :

Votre tâche est immense,

Elle requiert moult sapience.

Il vous faudra du temps,

Pour livrer au monde

Les secrets flamboyants

De la planète ronde,

Matrice et mère

Du monde I-machinaire".

Nous tapotant la joue,

Sa harangue achevée,

Otto disparurent d'entre nous,

Nous fûmes tous étonnés,

Est-il sage est-il fou ?