Â¤

à Königsberg, le 27 janvier 2050

du S.acré en A.rt

tVerve des veuves rêveuses, ou
l'œuvre adverse ?
Royaublique

ACHTUNG_BIGFRUIT!!!!!

Hi!

|||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||

the shadow of the curator!!!!!I BURN THE PINE : !

|||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||

IIIII the jury IIIII

The jury is unanim and yopaa, because the jury it's you, guy & girl !!! Thanks1000 for your acting burn of pine regular global expression of yourselves ; The corporate attribution of "who are under the pill ?" is somewhat arbitrar, we are sorry but nothing has happend in witch you could be damaged in your personality. We just could say that we are not responsible of your global way of burning the pine !!!! Here your welcome !

 
g.n.a.p.b.l.'s hyper-préface

 

 

 

"g.énération n.ouvelle d'a.grégats p.our b.éton l.éger"c] // take this pills ! // préface // ce recueil, concret, dense, bref, est une prise de position. articulé en un temps comme la proclamation du dénonciationisme anti-virtuel, ses auteurs l'ont conçu, porté comme un manifeste, et le maintiennent, déçus et/ou amusés qu'ils sont par la "réalité" (ô mânes d'aristote !) contemporaine de l'avancée poétique - et, ajouterais-je, plastique - et stimulés par de nombreux liens et connections actuelles. / j'ai le privilège de connaître Astrée depuis longtemps, depuis ses premières années à New York à la fin des 80's : ses concaténations de limaille de parpaings, qu'elle empila dans des galeries portoricaines et iraniennes du queens, furent le "motif" de notre rencontre ; c'est par elle que sont apparues de grandes promesses pour l'art. / aussi suis-je fier de me retrouver à ses côtés, avec Ether-Michel Pillequant, pour cette percée poétique : ce texte est un météorite salutaire, forage orbital des méta-noms que la conscience humaine envisage comme "lieux" de sa réalisation. / take these pills ! pourrais-je dire en vous invitant à ce cordial textuel. quelque chose de fort et d'étrange, des chiures d'agrégats, des vis, des jarretelles si l'on veut, tout ce qui lie, car il y a le plaisir, l'horizon, "the edge"... ce sont, nécessaires, désirables, du vrai, du poème, du créant. / Preston-Ludwig Olibrius, New-York, 1/1996-12/2000